L’exposition

image_pdfimage_print

 

expocrimecontrenature

 

En partenariat avec l’artiste peintre franco-américaine Gwenn Seemel, l’exposition Le crime contre-nature est mise à disposition des écoles et espaces d’exposition souhaitant travailler la question des diversités sexuelles dans la nature. Ce travail existe aussi sous la forme d’un livre pour enfants et d’un livre de coloriage.

► Pour plus d’informations, contactez-nous.

Actuellement visible jusqu’au 26 novembre 2016 au Point Culture à Liège.

 

« Les mères célibataires, pères au foyer, femmes d’affaires, les hommes amateurs de couleurs vives, individus atteints de stérilité, homosexuels: qu’est-ce que tous ces gens ont en commun? Pour la société, ils font souvent figure de personnages piteux, déficients, et même un peu louches.

Ces préjugés proviennent tous d’une idée: que les femmes sont par nature passives et plus affectueuses, et les hommes sont par nature agressifs et plus intelligents. C’est un concept qui est profondément ancré dans notre système social et qui dicte une grande partie de notre comportement. C’est aussi une idée qui n’a rien à voir avec ce qui se passe réellement dans la nature.

Le crime contre nature, sous forme de livre et sous forme de collection de tableaux, révèle la diversité qui existe vraiment dans les comportements naturels. »

— Gwenn Seemel